Faisons connaissance !

L’association a été créée le 27 mars 2018, dans le but de prendre en charge des chiots ayant un début de vie misérable (abandon quelques jours après la naissance, distribués sur facebook en toute illégalité..) après plusieurs années d’expérience en tant que famille d’accueil.

Comment je suis devenue famille d’accueil ? Je ne m’en rappelle plus… Est ce que j’ai toujours autant aimé les chiens ? Je ne pense même pas…

Le handicap, une fin de contrat, aucune perspective d’emploi, du temps de libre et voilà comment je suis devenue famille d’accueil pour chiots. Pourquoi pour chiot ? Ma petite Tina a du mal avec les adultes. Avec les chiots, elle prend le temps de les jauger, leur met des limites et impose des règles. Parfait pour en faire des petits loulous équilibrés.

Accompagnée d’une super éducatrice, j’ai continué pendant 3 ans…

J’en ai vu des vertes et des pas mûres, la protection animale ce n’est vraiment pas le monde des bisounours !!! Après une nouvelle grosse déception et afin de ne plus jamais à avoir à entendre “c’est pas grave, ce n’est qu’un chiot !” pour justifier de balloter un animal de FA en FA (c’est juste maintenant qu’on écrit sa vie, maintenant que son caractère, ses craintes et son futur se construisent…), le Jardin des Patates devient une association à part entière afin d’être autonome !

Pourquoi le Jardin des Patates ? Les deux premiers chiots que j’ai accueilli, Aston et Junior, je les appelais mes patates.. c’est resté !

Mes patates ce sont aussi vos patates ! Vous les voyez grandir, évoluer, se remettre de leurs blessures, apprendre puis vous versez votre petite larme avec moi quand elles partent. Ce sont aussi vos bébés !

A toutes celles et ceux qui pensent que de ne prendre que des chiots c’est choisir la facilité… Prenez le temps de regarder le travail que je fais avant de critiquer !

Toutes mes patates ont des bases d’éducation, sont propres ou presque, sont sociables humains/chiens (je n’ai pas de chats mais je n’ai jamais eu aucun retour négatif). Alors ne venez pas me parler de facilité ! Pour parler moche, je ne fais pas dans la quantité mais dans la qualité !

Je ne parle même pas des bêtises, de l’apprentissage de la propreté (vive les pipis/cacas dans la maison), de l’apprentissage de la solitude qui est parfois plus dur pour certains… Alors me parler de facilité… ah oui, il y a plus de demandes.. dommage car je suis très exigeante et ne valide pas une adoption au premier venu ! Je ferai toujours le choix de garder un chiot plus longtemps plutôt que de m’en débarrasser ! Quant à l’argent… entre les croquettes (et on ne parle même pas du lait s’il faut biberonner), les frais vétérinaires (identification, primo vaccination et très souvent le rappel), les jouets à renouveler (ça mâchouille sévère), les friandises pour l’éducation et tous les petits imprévus, la marge est juste de … 0 ! Et là c’est dans les cas où tout se passe bien !

Si après tout ce pavé, vous partagez ma vision, mes valeurs, alors bienvenu au Jardin Des Patates !

Si vous avez envie d’aider, de quelque manière que ce soit, n’hésitez pas à me contacter  !

Merci à tous pour votre bienveillance, votre soutien et bonne humeur !

Un gros clin d’œil aux cops de galère, Mary et Amandine ! Il y a, fort heureusement, de très belles personnes dans la protection animale, merci à vous les filles !